Depuis le début des années 2000, le ministère de l’intérieur mène plusieurs campagnes de communication intensives afin de sensibiliser la population sur l’enjeu vital qu’est la sécurité routière. Malgré une importante réduction du nombres de morts sur les routes françaises au cours des deux dernières décennies, il subsiste encore des dangers mortels évitables que nous nous devons de prévenir. 

En quelques chiffres, la sécurité routière c’est : 

  • Plus 3 000 morts par an 
  • Plus de 57 000 accidents par an
  • Plus de 70 000 hospitalisations
  • 5 000 radars sur les routes françaises
  • 27 millions de PV distribués (2017)
  • Une baisse de 65% du nombres d’accidents depuis 2001

Face à l’ensemble de ces chiffres, l’Etat a décidé de mettre en place des mesures fortes afin d’augmenter la sécurité routière. Parmi ces mesures, l’arme la plus efficace est la communication. A la télé ou à la radio, nous avons tous déjà entendu parler de Sam, celui qui sera en charge de rester sobre afin de ramener sereinement ses amis chez eux, et de ces fameux slogans comme “celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas” ou “quand on aime quelqu’un, on le retient”. 

En parallèle de ces politiques de communications, de nombreuses mesures fortes ont été adoptées par le gouvernement. Par exemple, la généralisation de la mise en place d’un éthylotest anti-démarrage ou de la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires, s’inscrivent dans la logique socio-sécuritaire poursuivie par le gouvernement. Par ailleurs, le gouvernement a annoncé l’étude de 26 mesures afin de réduire le nombre de décès sur les routes françaises à 2 000 personnes d’ici 2020.

Face à l’ensemble de ces éléments qui nous concernent tous, nous avons décidé d’apporter notre pierre à cet édifice qu’est la sécurité routière en effectuant le lien entre sécurité routière et le covoiturage domicile-travail pour les salariés. 

74% des trajets mortels ont lieu sur des trajets quotidiens et de courte durée. Parmi ces trajets se trouvent les trajets domicile-travail qui représentent 13% du nombre total des tués sur la route. Par ailleurs la journée du vendredi représente 20% des accidents mortels. 

Les raisons expliquant ces statistiques sont : 

  • Le retard
  • Le stress
  • Problèmes d’ordre personnel ou professionnel
  • L’habitude
  • Vitesse non-adaptée
  • Diminution de la vigilance
  • Négligence du port de la ceinture de sécurité

Plusieurs études démontrent que le covoiturage serait vertueux pour la sécurité routière. Tout d’abord, le covoiturage permet au conducteur de faire preuve de plus de vigilance étant donnée la présence de passagers à bord de son véhicule. La somnolence est également évitée grâce à la présence d’autres passagers avec lesquels discuter et qui pourrait être prêt en cas de besoin à prendre le volant. Par ailleurs, l’utilisation de trajets différents casse les habitudes des conducteurs ce qui accroît leur vigilance. 

Une étude menée par un confrère du secteur du covoiturage a démontré qu’un autre effet bénéfique serait à mettre au niveau de la concentration. En effet, 79% disent que la présence d’autres voyageurs dans l’habitacle les aide à rester alertes et éveillés. De plus, 56 % indiquent qu’ils s’énervent moins et ils sont 59 % à déclarer que la présence de passagers les incite à faire plus de pauses sur les trajets longues distances. 

Des raisons supplémentaires pour faire du covoiturage votre moyen de transport quotidien ! Pour ce faire, OXYCAR peut accompagner votre entreprise dans la mise en place d’un service de covoiturage. Pour plus d’informations, nous sommes disponibles via l’onglet contact.